Les 13 points d’un business plan moderne

business plan

Les business plan ‘à papa’ – ceux qui sont trop longs,  trop techniques, trop académiques, trop optimistes – sont en voie de disparition. Un business plan moderne doit pouvoir se lire et se comprendre aussi vite qu’un article de tabloïd. Voici comment rendre votre business plan lisible.

Le business plan ne doit plus être réservé uniquement à un lecteur ‘élite’, il doit en quelque sorte devenir un consommable.

SOYEZ BREFS – 2 pages maximum en police standard. Il y a des graphiques avec plein de courbes ascendantes? Enlevez-les.

IMAGES – Il n’y a pas de place pour beaucoup d’images, donc choisissez avec soin. Votre logo, les photos des gens (vraiment) impliqués dans le projet. C’est tout.

ECOLE PRIMAIRE – Beaucoup trop d’entrepreneurs utilisent un langage trop académique et trop spécifique à leur secteur d’activité. Un mot que votre lecteur ne connaît pas est un mot mal choisi. La plupart des journaux sont lisibles et intelligibles par des écoliers d’école primaire – soit environ 12/14 ans- et votre business plan doit idéalement l’être aussi.

SOULAGER LA DOULEUR Quel douloureux problème proposez-vous de régler avec votre projet? Si vous deviez le comparer à une blessure physique, serait-ce un pansement pour une égratignure ou un triple pontage coronarien?

MONÉTISER LE SOULAGEMENT DE LA DOULEUR Expliquez pourquoi votre projet va non seulement soulager une douleur intolérable pour vos futurs clients mais surtout comment vos investisseurs vont pourvoir faire de l’argent grâce à votre ‘remède’.

Mais encore..

LA TAILLE DU MARCHÉ Il est temps d’arrêter avec les formules prophétiques telles que ‘En 2037, le quart de la population mondiale aura le cancer, donc notre marché est gigantesque’. Définissez plutôt à qui s’adresse vraiment votre solution plutôt que de tirer des plans sur la comète.

PRODUIT A quoi ressemble votre solution? Comment est-elle utilisée par le client ? Quelles futures solutions pensez-vous commercialiser ?

VENTE Comment commercialisez-vous votre solution? Quels canaux de distribution?

PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE – Vous avez un brevet à faire valoir? Mettez-le en gras souligné!

CONCURRENCE Qui offre le même genre d’aspirine que vous et en quoi la vôtre est-elle différente/meilleure?

MONTANT RECHERCHÉ – Combien d’argent recherchez-vous? Qu’en ferez-vous? Avez-vous déjà trouvé de l’argent ailleurs? Si oui, combien?

COMPTES – Votre solution est encore à la phase de création? Mentionnez-le. Vous n’avez pas encore de client, donc pas de chiffre d’affaires? Mentionnez-le. Par contre, ne mentionnez jamais de projections financières sans vous baser sur des chiffres existants; personne ne vous croira.

CONTACT – A qui doit-on s’adresser (écrire le chèque)?

C’est facile non? En donnant des informations qui ont du sens, en retirant tout le superflu et en parlant ‘vrai’,  vous avez déjà fait un grand pas vers un financement, quel que soit votre profil ou votre projet.

Ceci est une vue volontairement tranchée, dont le but est de faire débattre. La question de la cible reste elle bien évidemment essentielle et c’est elle qui doit guider votre document.