Les 24H d’InnovARC 2017 – inscriptions ouvertes

Innovarc

PME et sous-traitants industriels: en marche vers votre transition numérique, voilà le programme des 24h d’InnovARC, édition 2017. La manifestation aura lieu le 30 novembre et le 1er décembre au Centre interrégional de perfectionnement (CIP) à Tramelan (BE).

Techniques innovantes d’amélioration de la performance

Sur un format de 24h, alternant des ateliers d’impulsion, des conférences et des moments de convivialité, cette 12ème édition des 24h d’InnovARC réunira entre 60 et 80 participants, industriels français et suisses, afin d’identifier des solutions innovantes pour améliorer leur performance. Au programme : 8 conférences, 6 ateliers de travail et des moments de réseautages avec possibilité de s’inscrire uniquement à certains modules (nouveauté 2017). 4 ateliers aborderont des thématiques porteuses pour l’industrie régionale en se basant sur les apports d’experts et sur plusieurs retours d’expérience :

Les ateliers d’impulsions sont limités à 20 participants. Chacun de ces ateliers vise à défricher et identifier des potentiels d’innovation en se basant sur les apports d’experts et sur des retours d’expérience.

La manifestion s’adresse aux PME et aux start-up de l’Arc jurassien franco-suisse, aussi bien qu’aux laboratoire de recherches ou aux collectivités publiques.

Inscriptions

par ici

Pour plus d’information

Programme complet 

ou contactez le responsable de l’organisation de l’événement: Loïc Hans, 032 889 76 29, loic.hans@innovarc.eu.

Un réseau de PME unique en Europe

InnovARC est le réseau d’impulsion et de soutien à l’innovation de l’Arc jurassien franco-suisse, au service des PME depuis 2010. Il est porté par arcjurassien.ch et la Chambre de commerce et d’industrie régionale de Bourgogne-Franche-Comté. InnovARC réunit plus de 300 entreprises, laboratoires et collectivités de l’Arc jurassien franco-suisse. En collaboration avec des acteurs régionaux de soutien à l’innovation, il vise à développer des projets innovants liés aux besoins du marché et à valoriser les compétences de pointe des acteurs régionaux de part et d’autre de la frontière.