Le brainstorming en 10 points

brainstorming

Le brainstorming! Une tempête de cerveau qui doit mener à réinventer la roue dans votre salle de réunion. Si le mot est très vague et peut vouloir dire à peu près n’importe quoi, il existe quelques règles pour éviter de brainstormer n’importe comment. 

1. Il faut impérativement avoir un ‘patron’ pour la séance. que ce soit le vrai patron -vous- ou un employé, peu importe. Il faut s’assurer que le brainstorming soit dirigé, mais pas dirigiste!

2. Le sujet est important. Par nature un brainstorming sert à émettre des idées qui en amènent d’autres. Mais il ne faut pas oublier un fil conducteur pour autant.

3. Une séance efficace ne se planifie pas le vendredi à 16h00. Respectez les cycles de travail de votre staff. Tout le monde n’est pas aussi créatif du lundi au dimanche que vous.

4. Faites participer un maximum de monde. Restreindre la séance aux seuls cadres est un mauvais choix. Tout vos employés ont des idées et quelque chose à apporter.

5. Bannissez le syndrome du mono-cerveau, votre idée est sûrement géniale, mais dans un brainstorming efficace, il faut en récolter un maximum d’abord avant de se concentrer sur une seule dès le début.

6. Établissez des règles pour la séance. Définissez qui et dans quel ordre participe et contribue au brainstorming, cela évitera le brouhaha et augmentera la productivité de chacun.

7. Équipez-vous. Prévoyez un tableau avec des feutres effaçables et des couleurs pour chacun, sinon votre séance ressemblera vite à du gribouillage et les bonnes idées seront noyées sous des tonnes de lignes, de flèches et de cercles.

8. C’est une conversation, pas un monologue à tour de rôle. Respectez le temps de parole (défini à l’avance) des participants, indépendamment du rang qu’ils occupent dans la hiérarchie.

9. Proposez une carotte si nécessaire. Très souvent, les personnes invitées à un brainstorming ont peur de se lancer et de proposer de mauvaises idées, du coup elles ne participent pas ou ne viennent tout simplement pas. Imaginez une récompense non pécuniaire pour attirer les apporteurs d’idées fraîches. Cela ne vous coûte rien et peut potentiellement rapporter gros.

10. Apportez votre sourire. Si une séance de conseil d’administration ne convient pas pour danser sur les tables, un brainstorming permet de se lâcher et d’imaginer toutes sortes d’idées parfois farfelues. Cette séance peut également être l’occasion de décompresser et de travailler tout en s’amusant. Ne sous-estimez pas le pouvoir de team-building et de complicité que peut avoir un brainstorming.