Nouveau tour de table pour DAHU

Dahu

Dahu, la société fribourgeoise à l’origine de la chaussure de ski avec exosquelette est actuellement la recherche de fonds supplémentaires.

Pour ce nouveau tour de table, c’est un montant de 3 millions qui est visé auprès de capital-risqueurs suisses et européens. A ce jour plus du tiers a déjà été trouvé.

Nicolas Frey, designer et créateur du concept de la chaussure de ski et d’après-ski, n’en est pas à son tour de chauffe. Dahu a, comme souvent dans le cas des jeunes pousses, levé des fonds auprès des FFF (Friends, Family and Fools), autrement dit la famille et les amis proches. Au cours de cette première étape, l’argent récolté a été complété par des prêts cantonaux pour aider au démarrage.

Par la suite l’entreprise est parvenu à mobiliser des fonds substantiels lors deux ultérieurs rounds de financement. Le premier a permis de lever un million de francs suisses, financé pour un tiers par du crowdfunding. Grâce aux ventes et à la rentabilité du projet, le deuxième round, finalisé en 2015, a permis à la société de lever 2 millions de francs suisses supplémentaires pour continuer sa progression. L’argent ainsi récolté, provenant de private equity étranger et notamment d’un family office français, était destiné à poursuivre l’embauche ainsi qu’au marketing et à la promotion des ventes.

Nicolas Frey confiait au journal Le Temps vouloir voir davantage de hardiesse et moins de frilosité de la part des investisseurs helvétiques. Il espère bien à travers ce nouveau tour de table, s’assurer une croissance à l’international et davantage de soutien financier en ses terres.

Entrez en contact avec Dahu via matchINVEST