Transmettre son entreprise? L’angle psychologique

transmettre

Les entrepreneurs – qu’ils le veuillent ou non – doivent tous un jour ou l’autre transmettre leur société. Cependant, tous ne sont pas égaux face à cette échéance inéluctable. Nous voyons aujourd’hui comment transmettre son entreprise sans que cela ne devienne un crève-cœur pour autant.

La charge émotionnelle que représente la transmission d’une société est souvent sous-estimée par les patrons (et parfois également simplement niée) qui espèrent le jour venu pouvoir rendre les clés et repartir avec une grosse enveloppe. L’expérience montre que ce n’est que rarement le cas. Entre les entrepreneurs qui n’arrivent physiquement pas à tenir le stylo pour signer l’acte de vente tellement leur crispation est grande et ceux qui appellent l’acheteur quelques jours après le deal pour tout annuler, on constate que l’acte de vendre sa société est loin d’être anodin.

Les règles d’une transmission réussie

S’il n’y a aucune formule standard qui puisse garantir une transmission d’entreprise sans anicroches, il existe toutefois quelques règles simples à suivre pour éviter les déceptions. Une transmission à la descendance n’a pas le même impact émotionnel qu’une transmission externe, il faut donc tâcher d’ouvrir le débat assez tôt – quitte à se faire gronder par ses proches – et assez souvent de manière à sensibiliser sa famille à ce changement drastique et inévitable.

La question de la planification est extrêmement importante car elle vous prépare psychologiquement à céder la place. En général l’entrepreneur qui transmet son entreprise avec succès a planifié en moyenne 5 ans avant son retrait des affaires.

Ce temps paraît pour certains bien long, mais il est réellement nécessaire pour faire le point, pour imaginer sa vie ‘d’après’ et surtout pour choisir le repreneur idéal. L’entrepreneur est une personne foncièrement altruiste et un des gros points d’interrogation concerne ses employés. On le voit souvent: le patron se fait davantage de soucis pour son personnel que pour lui-même. En accompagnant et informant de façon transparente le personnel des profonds changements à venir, le patron peut ‘officialiser’ son départ et ainsi de décharger d’un grande charge émotionnelle. Si des transactions de vente ne concerne évidemment que vous et le repreneur, il est sain de faire régulièrement un topo à votre staff de l’avancée de vos démarches. Cela lui permettra aussi de prendre un peu de distance et de lentement cesser d’associer la société qui les emploie exclusivement à vous.

matchINVEST est une plateforme d’intermédiation qui facilite la mise en relation entre entrepreneurs et repreneurs avec un large pool de repreneurs actifs et sérieux. Inscrivez-vous gratuitement pour faire vos premières recherches et transmettre votre entreprise en toute sérénité.